TECHNIQUES

 

Pour le montage de mes pièces, j’affectionne particulièrement le montage au colombin, l’estampage et la plaque. Mais je peux tout aussi bien partir d'une boule ou d'une masse de terre que je creuse. Les pièces sont cuites une première fois en oxydation à basse température. Après dégourdi, j’applique des émaux élaborés dans mon atelier et les pièces sont cuites dans mon four électrique à haute température. Pour les lampes, je soude des chaines de LEDs les unes aux autres alimentées par des fils électriques. Je les installe dans mes tubes de porcelaine puis je les monte sur mes supports.

Au colombin

 

Je monte mes pièces essentiellement au colombin. C’est une technique que j’affectionne tout particulièrement car elle est basique, progressive et permet de réaliser avec une grande liberté des formes infaisables au tour ou à la plaque. C’est certainement la technique la plus vieille au monde qui ne nécessite quasiment aucun outil. Les pièces obtenues sont pleines d’arrondis et de sinuosités.

 

A la plaque

 

Je travaille à la plaque, là, le montage des pièces ressemble plus à un assemblage de morceaux « préfabriqués ». Le résultat obtenu est moins arrondi et présente davantage d’angles.

 

L’estampage

 

Je démarre parfois mes pièces en estampant, ceci consiste à appliquer de la terre contre une forme choisie existante. Puis je continue et termine la pièce aux colombins ou à la plaque.

 

Boule ou masse

 

Je commence mon travail à partir d’un morceau de terre que je forme en boule pour ensuite le transformer en le creusant ou en y ajoutant de la matière.

 

Techniques de décors

 

La terre est mon matériau de base, le grès en particulier. Telle que, je la trouve belle qu’elle soit crue ou cuite. Aussi, il est primordial, pour moi, de pouvoir la voir sans autre artifice. Je veux qu’on puisse l’appréhender, la toucher à l’état brut. Mes pièces laissent apparaître le grès ou la porcelaine qu’elles soient enfumées, engobées, émaillées à basses ou hautes températures. Afin que la vaisselle et les plats répondent à un usage quotidien, je fabrique mes émaux haute température à l’aide de fondants et d’oxydes non toxiques.

 

Luminaires

 

 

Mes luminaires se décomposent en trois parties. Pour les supports, j’utilise des plaques d’inox, d’acier, d’aluminium, de plexiglas. Cette liste n’est pas restrictive, je pourrais tout à fait utiliser du bois, ou tout autre type de matériaux. Pour la partie électrique, j’emploie des fils d’alimentation très fins gainés, différents types de LEDs et de drivers. La partie éclairée est réalisée en porcelaine ou en porcelaine papier. 

 

PROPRIÉTÉ
INTELLECTUELLE
MENTIONS
LÉGALES

Anne Krieg

21, rue Bonnat

31400 TOULOUSE

06 01 97 39 12

krieganne@gmail.com

Copyright © 2019

Photographies :

Jean-Pierre Montagné

Gilles Leimdorfer

Elsa Bardout

Anne Krieg

Web design :

Elsa Bardout

SAIF 006476

SIRET 79148982600010

APE 2341Z

Normes CE

  • White Instagram Icon
  • White Facebook Icon
  • White Pinterest Icon